Alternative au quick commerce: Uber Direct, Cajoo, Gorillas, Flink, Dija, Getir, La belle vie, Kol..


Les acteurs du Quick commerce et ce qui pose problème


Il existe actuellement une dizaine d'acteurs ( Uber Direct, Cajoo, Gorillas, Flink, Dija, Getir, La belle vie, Kol.. ) de quick commerce (commerce rapide) présents dans les grandes villes françaises telles que Paris, Lille, Bordeaux, Lyon..

Ces acteurs proposent la livraison ultra rapide de produits alimentaires à partir de Dark stores (ou micro-fulfillment), des mini entrepôts de fulfilment en rez de chaussé entre 200 et 800 m2 situés en ville au plus proche des consommateurs pour une supply chain optimisé.

Cela n'est pas sans poser un problème de taille.


Menace pour le commerce de proximité et dévitalisation des centres-villes 


La progression du quick commerce va de plus accélérer la création de ces dark stores qui vont remplacer progressivement les commerces et magasins de proximité des centres-villes et générer des centres-villes sans vie / animation.

Car c'est en effet le commerce de proximité qui participe à l'animation et au lien social d'une ville et d'un territoire et celui-ci se retrouve en danger avec le quick commerce.

De prime abord, on pourrait penser que le quick commerce permet de digitaliser le commerce de proximité et est donc un partenaire de ce dernier. Or, ce n'est pas du tout le cas, les commerçants ne sont generalement pas les fournisseurs du quick commerce (qui commandent en gros au meilleur prix pour le réassort des dark stores) et quand bien même cela serait le cas (exemple d'uber direct qui propose un parcours marchand <-> utilisateur ), cela se fait au détriment des marchands (commissions elevées, compétiotion partenariat avec Cajoo qui utilise des darkstore..).

à cela s'ajoute les problèmes d'encombrement liés à l'afflux de vélo / scooters.

Pour l'utilisateur, l'affaire semble alléchante de pouvoir se faire livrer très rapidement les produits du quotidien avec des frais de livraison réduits, mais ne vous y fiez pas, ces startups ne sont pas rentables et dès qu'un acteur sortira du lot, la tarification ne sera plus la même (startup: principe de blitzscaling)

Le Tout, tout de suite est-il bien raisonnable ?



Zoom sur L'offre Uber Direct - Quick commerce local


L'entreprise de VTC Uber à lancé Uber Direct le 1er fevrier 2022, un service de livraison rapide (quick commerce) proposée aux commerçants disposant d'un site e-commerce dans près de 300 agglomérations françaises.

Les magasins de détails, supermarché, pharmacies.. peuvent désormais proposer des livraisons le jour même avec le service du VTC Uber dans près de 300 villes françaises.

Ce service permet de proposer une prestation de livraison en moyenne de 30 minutes, voire de la programmer à H+2 ou J+1.

Ce service a d'abord été testé aux Etats-Unis et différents pays dont le Royaume-Uni ou l'Espagne / Portugal.

Uber Eats a aussi établie un partenariat avec la start-up française Cajoo (actuer du quick commerce) et carrefour pour proposer une livraison eclair des courses




Pourquoi une alternative à Uber Direct et au Quick commerce local en général ?


Le quick commerce tel que proposé par Uber Direct ou les autres acteurs de quick commerce pourrait ressembler à une bonne idée pour favoriser le commerce local / le commerce de proximité sauf que cela pose plusieurs problèmes de taille:


  • Les livreurs ne sont pas des salariés, ils n'ont pas d’indemnité chômage ni de protection sociale en cas d’accident
  • Uber prend environ 30% de commission de chaque commande ce qui comprend certes la livraison mais reste néammoins une commission énorme pour les marchands (Cocote ne prend que 3 %).
  • Déshumanisation, absence de contact marchand et cela favorise l’implantation de Dark stores plutôt que des commerce classiques: dévitalisation des centres-villes.
  • Problèmes d'encombrement liés à l'afflux de vélo / scooters.
  • Les acteurs commes Uber font de l'optimisation fiscale, un manque a gagner pour la collectivité.


Cocote, une alternative au quick commerce


Cocote est une marketplace française qui met en avant le commerce de proximité avec plus de 3000 marchands.

Les avantages de passer par Cocote:


  • Commission descendant à 3% (hors livraison) au lieu de 30%
  • Cocote fait la promotion du commerce local sans passer par du fulfilment / darkstore. 
  • Engagement total pour les marchands et le e-commerce de proximité
  • Omnicanalité: Livraison locale, livraison par le marchand, livraison collaborative, click n collect, achat sur place.
  • Mise en avant du commerce local et responsable (eco-score)
  • Start-up marketplace française.