5 bonnes raisons de ne pas utiliser Google Marketplace - Place de marché Google

Google va lancer début 2019 son propre service de marketplace pour concurrencer la montée en puissance des marketplaces du type Amazon, Cdiscount, Ebay..

Précision importante, Google ne fera pas de collecte de produits marchands dans des entrepôts dédiés (comme fait actuellement Amazon avec son service FBA: Fulfillment by Amazon) mais fonctionnera en dropshipping : les marchands feront directement les envois depuis leurs stock/entrepôts.

Cela veut dire par conséquent que la responsabilité de la livraison sera du côté des marchands et non du côté de la marketplace.

Ainsi, la marketplace Google sera en fait une extension du service existant Google Shopping qui est un comparateur de produits faisant la mise en relation entre les acheteurs et les marchands en prenant une commission au coût par clic sur un système d'enchères depuis sa plateforme publicitaire Adword.

Sur la place de marché Google il sera possible en plus d'ajouter les produits de plusieurs marchands au panier et de commander / payer / suivre ses commandes comme on le ferait sur n'importe qu'elle place de marché. Google Marketplace se rémunérera sur chaque vente avec une commission moyenne de 10%.

Alors pourquoi Boycotter Google Marketplace ?


1 - Parce que Google n'est pas neutre


Google ne peut être neutre en proposant à la fois un service et en faisant partie de ce service.

Un exemple flagrant : Google liste les comparateurs de vol mais met en avant également son propre comparateur de vol avec une mise en forme privilégiée !


Exemple comparateurs de vols

Google a déjà créé beaucoup de tort à cause de ce manque de neutralité : on ne compte plus le nombre de comparateurs (ex: achat, vol etc..) qui ont dû fermer leur porte ou réduire leurs effectifs car Google a mis ses propres services en avant, faussant la neutralité des résultats de son moteur de recherche.

Même si la justice a déjà à plusieurs reprises condamnée Google pour 'abus de position dominante' et à revoir son système de mise en avant pour plus de neutralité, les amendes appliquées représentent une goutte d'eau par rapport au chiffre d'affaire réalisé par la firme Google qui tient toujours les rennes (les comparateurs sont obligés de passer par Adword pour diffuser leurs produits et de payer à chaque clic via un système d'enchères).

Le lancement de sa marketplace ne devrait pas arranger les choses, il y a fort à parier que les résultats des produits de sa marketplace seront mis en avant sur son moteur (serp) et recherche vocale, créant ainsi une concurrence déloyale supplémentaire envers les autres places de marché et comparateurs.


2 - Parce que Google fait de l'optimisation fiscale pour payer le moins d'impôts locaux (en France par exemple)


À chaque fois que vous cliquez sur un lien sponsorisé Google ou à chaque fois que vous achèterez sur la future marketplace Google, vous enrichissez Google qui : paye toujours moins d'impots.

On ne va pas vous donner d'estimations mais le manque à gagner pour l'état Français / service public est colossal.


Tout cela, c'est de l'argent public en moins qui pourrait servir pour le commerce et l'emploi local.


3 - Parce que vos données serviront sûrement à des fins commerciales


Google n'est pas spécialement connu pour préserver les données utilisateurs de toute utilisation à des fins commerciales.


Avec Google Marketplace, vous partagerez avec Google toutes vos informations concernant vos achats : montants, fréquence, données de paiement liées etc.. qui à n'en pas douter seront conservées et utilisées pour vendre plus (ex : retargeting).


4 - Parce que les marchands sont utilisés et payent le prix fort !


Il nous parait immoral de proposer un service gratuit pour les utilisateurs et marchands (Google shopping), de croître sur cette promesse en attirant de nombreux marchands / utilisateurs et une fois le leadership atteint de changer le business model en devenant payant ! et faire payer les marchands le prix fort sur un système d'enchères (ce qui privilégie les marchands à gros portefeuille).


Tout comme Amazon, à chaque achat que vous ferez via google Marketplace, les marchands seront prélevés d'une commission par Google en pourcentage de 10% en moyenne (dépendant de la nature des produits vendus).


Alléger les commissions appliquées aux commerçants, c'est favoriser le commerce, les emplois locaux et développer le pouvoir d'achat.



5 - Parce que Google ne partage pas ses revenus avec ses utilisateurs


Sans Utilisateurs, Google n'existerait pas.

Le business modèle des produits Google (adword, adsense, google api, android etc...) est de proposer des services gratuits aux utilisateurs dans une optique d'obtenir un leadership, de devenir 'mainstream' afin de centraliser et générer un trafic à partir duquel il se rémunère ensuite auprès des professionnels (b2b).

Cette technique est bien connue du monde des startups et se nomme Blitzscaling.

En tant qu'utilisateurs, vous êtes donc la raison du succès de Google et il serait logique d'avoir droit à une part du gâteau.


Alors Quelle alternative à la future marketplace Google?


Cocote.com est un eco-comparateur de produits qui permet de trouver des produits locaux:

  • Cocote propose un service neutre où elle ne prend pas partie. Les résultats sont exclusivement triés en fonction de l'adéquation entre les produits et les attentes des utilisateurs (pas de publicité ou système d'enchères)
  • Cocote est une société française avec une main d’œuvre locale qui paye ses impôts en France
  • Cocote n'utilise ou ne revend pas vos données en dehors de l'utilisation nécessaire à son bon fonctionnement
  • Cocote est un service gratuit (qui le restera) pour les marchands avec une offre premium équitable et accessible (coùt par clic fixe qualitatif de 0,15€)
  • Cocote reverse quotidiennement 50% de son chiffre d'affaire clic marchand aux utilisateurs
  • Cocote n'a pas la prétention de se substituer aux marchands, nous agissons uniquement en tant qu'intermédiaire, la vente se réalisant sur les boutiques selon leurs propres règles

Nous vous invitons à découvrir le concept Cocote, une alternative saine aux marketplace Amazon, Google ?